Derniers jours de résidence de création au Théâtre de La Coupe d’Or, à Rochefort.

« Je jouerai donc ces portraits de femmes, tout en questionnant ma place d’homme, entre petite et grande histoire, portraits et enquête, m’inspirant de ces parcours particuliers qui s’inscrivent dans une Histoire collective, française et mondiale. »
Nicolas Bonneau

Au Théâtre de Belleville du 16 janvier au 31 mars 2019
Du mercredi au samedi à 19h15 – le dimanche à 15h